Tous les rasoirs de sûreté

Se raser en toute sérénité réclame, aujourd’hui, un outil pratique et facile à utiliser selon les besoins de chacun. Le rasage se fait depuis des siècles et permet d’embellir le visage de l’hommesuivant les tendances du moment. Appelé également rasoir de sécurité, le rasoir de sûreté a été crée en 1762 par Jean-Jacques Perret. Ce dernier lui a procuré le nom de rasoir à rabot et s’en suit de nombreux modèles qui ont vu le jour grâce à des inventeurs comme les frères Kampfe. C’est en 1847 que l’inventeur William S. Henson a déposé le brevet du premier rasoir de sûreté en apportant un certain nombre d’améliorations.

Ses principaux atouts

Le rasoir de sûreté procure un rasage net et de qualité, semblable à la prestation offerte par un barbier professionnel, à condition de maîtriser les mouvements. On le retrouve à des tarifs variés en choisissant les modèles classiques ou dit « de luxe » convenant à toutes les bourses. La sélection correspond à l’usage que ce soit un rasage de près, une diminution de l’épaisseur de la barbe ou le taillage. Dans l’ensemble, ce type de rasoir s’avère économique, efficace et écologique ne réclamant que le changement de la lame.

Les modèles disponibles

Sur le marché, on découvre deux sortes de rasoir de sûreté : le rasoir papillon, dont la tête est divisée en deux permettant d’actionner la partie de la manche qui apparaît au bout, facile à nettoyer et à remplacer. Ensuite, les rasoirs 2 ou 3 pièces ayant une partie inférieure indépendante ou rattachée à la manche. La performance d’un rasoir de sécurité dépend de la tête qui peut être droite, peigne, réglable ou vrillée. La tête peigne convient aux barbes épaisses et la forme verticale s’adresse essentiellement aux débutants. Les plus expérimentés optent idéalement pour la tête rotative et positionnable.